Accueil

14
SEP 2007
Galway-Cork à bord du Belem, par Paul Le Bihan

2007-09-14 00:00:00
http://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/e0ebb32594b0b6330d2291d2513b8fc3_XL.jpg
Sentinelle à l'urbanisation galopante, postée à l'entrée du Connemara, Galway nous réserve  en ce samedi 11 août des trombes d'eau que la verte Erin n...
Sentinelle à l'urbanisation galopante, postée à l'entrée du Connemara, Galway nous réserve  en ce samedi 11 août des trombes d'eau que la verte Erin ne saurait renier. Le Belem, stoïque, se rince à l'œil. Pour autant, un flux régulier de visiteurs franchit la coupée en apportant son obole dans l'urne pluviomètre déposée au pied du navire.
Heureusement, les vannes se ferment en fin de journée, facilitant la navigation à vue dans les rues bondées du centre ville de Galway. Pub(s) à tribord, Pub(s) à bâbord, la densité de ce balisage nous rassure, nous sacrifions au rite et brandissons notre «cardinale sud» à la main.
 
Le commandant accueille son petit monde mélange d'anciens expérimentés, «tour d'irlandistes» et néophytes. Le groupe est cosmopolite mais très UE, une allemande, un irlandais et quelques belges côtoient un descendant des Crouan devenu sujet de sa gracieuse majesté.
 
L'appareillage est différé de quelques heures, le dimanche, pour raison de marée. Les éclaircies sont au rendez-vous pour saluer une belle manœuvre de sortie de port témoignant du doigté de notre commandant.
Une petite brise d'ouest nord ouest contrarie les velléités des "torcheurs" de toile et c'est au moteur que nous doublons Black Head avant d'embouquer la passe entre Inisheer et Inishmaan, « les deux petites îles d'Aran ». Un peu plus loin, nous apercevons les falaises de Moher.
 
Vers 20h00 nous commençons à envoyer grand-voile, misaine, voiles majeures et perroquets, brigantine et petit cacatois. Nous faisons route un peu au vent de Loop Head au près dans un vent d'ouest pas trop vaillant. Les quarts se succèdent et les plus chanceux profitent quelques instants de la voie lactée au mois d'août par un peu plus de 50° nord.
 
Le vent s'essouffle et refuse un peu, nous privant du passage de Kerry Head, un lof pour lof nous ramène dans les bouches de Shannon. Quelques lieus jaunes accompagnés de lisettes en profitent pour sauter à bord, les premiers sont loin d'être assez nombreux selon Lionnel notre cuisinier. Gastronomie, pédagogie et Ivecologie nous conduisent sous le soleil dans le magnifique Blasket Sound, mitraillé au numérique par de nombreux apprentis photographes.
 
Après avoir paré Slea Head, nous entrons dans Dingle Bay et croisons le Jeanie Johnston, 3 mâts-barque irlandais réplique des vaisseaux conduisant les migrants vers la terre promise, quête d'une délivrance de la famine et des descendants de Cromwel. 
Nous entrons dans Ventry Bay, 4 miles à l'ouest de Dingle, pour un mouillage forain à 2 maillons sous le soleil et une mer d'huile.
Quelques kayaks de mer montés par d'authentiques jolies rousses cernent rapidement les 2 ou 3 frigodèmes du bord qui goutent les 14°5 de ce lagon presque idyllique.
Visites à terre, découverte pour les uns, rituel du breuvage fabriqué par l'un des anciens propriétaires du Belem pour les autres.
 
Le commandant constatant l'absence de désertion donne l'ordre d'appareiller vers minuit 30. Un zéphyr d'est nord-est peine à rider notre plan d'eau. Cap au sud sud-est,  Les Skellligs sont passées dans la  nuit et au petit matin nous croisons l'étable installée près de Dursey Head (Taureau, Vache et Veau). Le vent d'est sud-est rentre un  peu,  nous  sommes  au centre d'une dépression, les vannes du ciel  ne nous épargnent pas, dans cette météo incertaine nous positionnant presque au centre de la dépression.

La bascule à 180° (enfin un bon suroît) courtoise, a attendu la fin de la sieste du premier service pour nous permettre de faire route au portant sur le Fastnet distant de 30 miles.

20 à 25 nœuds de vent, un ciel qui se dégage progressivement, nous filons bon train vers le rocher mythique.
 
En fin d'après-midi la Belem's Travel company offre à l'équipage et aux stagiaires un cocktail exceptionnel : 20 nœuds de vent portant, le soleil, le Fastnet, le passage à quelques encablures de concurrents célèbres de la Fastnet Race (Vincent Riou sur PRB, Jérémie Beyou sur Delta Dore, Bernard Stamm..), l'hélicoptère et les belles pilotines sans oublier le punch du Commandant.
 
Nous poursuivons notre route et dépassons au petit matin l'entrée de Cork. Aussi, par une jolie brise de Nord-Noroit, le commandant nous concocte une belle journée de manœuvres : 2 virements vent devant et 3 « lof pour lof » avant un beau mouillage devant Bally Cotton le tout agrémenté par le spectacle d'un exercice d'hélitreuillage sur une vedette de sauvetage. Les apprentis gabiers sont fourbus mais heureux. Guinness, les dents, au lit !
 
 
Appareillage à la voile, quelques manœuvres, l'apprentissage de la mature, le zodiac pour les photos,  il est déjà temps de rejoindre Cork. A carguer, à serrer....
 
La mer, le bateau, l'équipage, nous manquent déjà.

 

0 commentaire

CARTE & AGENDA DU BELEMReplierReplier

Articles les plus lus

Faire un don

Belem
Fondation Belem 2016
Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER Open
Facebook Belem Twitter Belem Youtube Belem Instagram Belem
S'INSCRIRE Open
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS Open
Caisse d'Epargne
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok