Accueil

27
JUI 2012
Myriam, fidèle stagiaire, nous raconte sa dernière navigation à bord du Belem

2012-06-27 10:53:24
Myriam fait partie des Multirécidivistes chez les stagiaires du Belem. C’est aussi une fidèle bénévole de la Fondation qui n’hésite pas à donner de so...

Myriam fait partie des Multirécidivistes chez les stagiaires du Belem. C’est aussi une fidèle bénévole de la Fondation qui n’hésite pas à donner de son temps pour nous aider sur les escales ou pendant le salon nautique de Paris. Derrière tout ça, se cache un grand amour de Myriam pour le Belem.

Aujourd’hui, c’est avec grand plaisir que nous lui donnons la parole pour témoigner de ses derniers stages à Bord du Belem entre Lorient et Saint-Brieuc puis Saint-Brieuc et Saint-Malo en mai dernier, en voici la première partie.

« Nous sommes déjà mi-mai. Je commence à trouver le temps long depuis le tour de Corse l'été dernier. Besoin de mer, une navigation printanière à bord du Belem s'impose à moi comme une évidence.

Me revoilà donc à nouveau à bord ! Neuf ans que nous ne nous quittons plus : 19 embarquements – le 30ème stage sera inscrit au compteur en débarquant ! Comment décrire en quelques mots ma relation au Belem ? Un vrai coup de foudre, pire encore un feu de Saint-Elme ! En tout cas c'est certain, c'est une rencontre qui a changé ma vie avec désormais une recherche permanente de rejoindre des horizons plus maritimes dès que le temps libre me le permet. Certains appellent cela le virus nautique. A bord, l’amusant qualificatif qui nous revient (car nous sommes nombreux – je suis loin d’être un cas isolé) est «multirécidiviste».

Pour ce retour, j’ai choisi un terrain de jeu bien connu du Belem : le contournement de la Bretagne depuis Lorient jusqu’à la Cité Corsaire Malouine (8 jours de navigation - 2 stages consécutifs avec une journée à terre à Saint-Brieuc). Certes, je connais bien le parcours pour l’avoir déjà fait maintes fois effectué Sud-Nord, Nord-Sud, mais comment dire ? La Bretagne, le Belem, … la Bretagne en Belem, c'est plus fort que moi, je ne m’en lasse pas !
 

Le Belem au départ de Lorient le 15 mai dernier

Les quais de Lorient n’ont pourtant ce jour-là rien de très attrayant … Le Trois-mâts se retrouve prisonnier dans le port de commerce entre des cargos céréaliers et d'immenses grues de chargement : l'image d'un frêle insecte à la merci de grands échassiers de ferraille me traverse l'esprit. Ajoutée au tableau, une odeur nauséabonde de soja fermenté qui plombe bien l’atmosphère. Autant dire que les stagiaires arrivés à bon port ne s’égarent pas longtemps sur le pont. 22 heures, après un briefing d’arrivée délivré par Thomas le Second Capitaine, chacun prend ses quartiers en batterie, fait connaissance avec les lieux, s’enquièrent des instructions affichées en coursives. Douce effervescence des premiers instants.
Je m’amuse à rassurer les plus inquiets qui tentent de déchiffrer les feuilles de service avec trop d’empressement. Certains me pose une multitude de questions auxquelles je réponds avec  dérision pour apaiser les petites craintes tantôt sur le mal de mer, tantôt sur le manque d’expérience, ou les capacités physiques attendues … Pour une première fois, les appréhensions sont légitimes.
La première nuit sera courte pour la plupart, laissant place à la fébrilité du «vrai» départ … le moment précis où le pilote quitte le navire, nous laissant seuls à l’épreuve des éléments avec l’unique certitude que dans 5 jours nous seront à quai à Saint-Brieuc, ... mais entre les deux, nous nous en remettons aux bons soins de Neptune.

Si le stagiaire est très vite mis à contribution dès l’appareillage, l’accent est rapidement mis sur la compréhension des manœuvres. C’est toujours plus facile de s’amuser avec un nouveau jouet lorsque l’on a la notice en main - cqfd. Sans compter que 1.200 m2 de toile demande une bonne cohésion de groupes et une écoute des plus attentives des ordres dispersés sur  50 mètres de pont.
Prendre la barre est un moment d’exception ! Le Bosco rassure les non-initiés non sans humour : «Tu verras ce n’est pas compliqué. Tu dois juste garder l'alignement des trois mâts. Mets le cap sur le mât de Misaine ! ».

Évidemment, le stagiaire n’aura pas la prétention de maîtriser en quelques jours le maniement d’un trois-mâts barque là où un nouveau matelot gabier mettra entre un mois et un mois et demi pour être vraiment aguerri. On ne s'improvise pas marin. C'est un vrai métier !

Tavité, gabier du Belem, donne les instructions aux stagiaires

A ce sujet, l’équipage du Belem est composé de marins professionnels de la Marine Marchande qui savent partager leurs connaissances avec beaucoup de pédagogie et transmettre la passion qui les anime pour cette incroyable cathédrale de toile au passé historique des plus tourmentés. On dit le Belem sous l’influence d’une bonne étoile, mais lorsque le Commandant vous déroule le puzzle historique qui à ce jour continue encore de trouver ses pièces manquantes, vous serez intimement convaincu qu'une seule et même petite étoile, si vaillante soit-elle, ne peut pas porter toute la responsabilité du bateau à elle seule et que c’est surement la Voie Lactée tout entière qui veille sur ce navire de 116 ans ! » ….                                               

Myriam Villert

 

Retrouvez la semaine prochaine la suite du récit de notre stagiaire.

 

11 commentaires

  • Fondation Belem
    Fondation Belem , posté le 12/04/2013 à 12:00
    Nous sommes très heureux que cette première expérience à bord du Belem soit un succès, surtout que ce premier stage fut sportif en raison des conditions météo, bravo à l'homme au ciré jaune fluo, et à bientôt sur le Belem !
  • Luc
    Luc , posté le 12/04/2013 à 11:24
    Bonjour a tous , je revient tous juste du premier stage 2013, j'avais beaucoup d’appréhensions avant d'embarquer et pourtant : MAGIQUE quel pied! Très envie de retrouvez ce magnifique navire le plus rapidement possible . Merci au commandant Morzadec et a tous l’équipage pour leur disponibilité . Signe l'homme au ciré jaune fluo.
  • PASCAL
    PASCAL , posté le 11/12/2012 à 11:45
    c'est avec une grande émotion que mon fils et moi venons de réserver notre stage sur le Belem pour 13 jours de navigation au mois d'aout 2013 entre corse et maltes en passant par la sicile petit fils de pécheur corse les bouche de bonifacio seront pour moi le cadre d'une réelle émotion pour ce premier stage sur les traces d'Ulysse qui dans son odyssée a navigué dans ces eaux autour de ces iles qui n'avaient bien entendu pas le meme nom ,
    J'espére que ceux qui ont une expérience de ce bateau seront tout aussi acceuillant et partageront avec autan de generosité leurs joies d'etre à bord.

    pascal
  • Myriam Villert
    Myriam Villert , posté le 07/12/2012 à 22:39
    Merci Edgard, ton message me touche :-)
    Ce stage reste pour moi aussi une de ces navigations inoubliables... La découverte sur l'horizon des reliefs abruptes de Madère sous les premiers rayons du soleil après dix jours de mer... depuis le pont d'un grand voilier... on s'imagine un instant dans la peau des grands marins aventuriers lorsqu'ils découvraient de nouvelles contrées... C'est ça la magie du Belem aujourd'hui !
    Au plaisir de te revoir à bord lors d'une nouvelle navigation... 2013 ? Des projets ?
    Bien amicalement.
  • DUCHER, Edgard
    DUCHER, Edgard , posté le 07/12/2012 à 18:08
    Bonjour Myriam, j'ai eu le bonheur de rejoindre Madère avec toi à bord. Je dois dire que je garde en souvenir ta jeunesse et ton amour pour ce vieux rafiot.
    Amitiés et bon vent.
  • Bartlett, Steve
    Bartlett, Steve , posté le 08/10/2012 à 22:53
    Ce n'est pas possible. 50 ans! Les années en France sont plus courtes des années en Angleterre? J'ai pris une stage magnifique a Londres la veille des JO. Pendant nous avons fait la mouillage un batteau a passée Tower Bridge avec Beckham pour la repetition de la'ouverture des JO. J'ai pas compris a ce temps-la mais la prochaine soir j'ai vu la meme sur le tele.
    Avec beacoup de memoires heureux,
    Steve
  • Hervé Cénac
    Hervé Cénac , posté le 25/09/2012 à 11:30
    Merci pour vos tres beaux temoignage ...je rejoindrai le BELEM pour le stage de fin septembre 2012 de St Nazaire à Brest. Au plaisir de se rencontrer pour partager notre passion commune : la Mer.

    Ca va souffler ! à tres vite !

    Hervé.
  • Myriam Villert
    Myriam Villert , posté le 02/09/2012 à 21:00
    Bonjour Myriam,

    Et bien il faudra attendre encore quelques mois pour connaître le programme 2013 du Belem. Celui-ci est actuellement en cours d'élaboration par le Commandant et la Fondation Belem. Il sera dévoilé au moment du Salon Nautique de Paris (2ème semaine de décembre)... Juste un petit scoop : la seconde partie de la saison se déroulera en Méditerranée ... mais chut ! ;o)
    En principe la saison débute en avril et se termine début octobre... La durée d'un stage est variable de 2 à 5-6 jours (parfois plus) et il est tout à fait possible d'enchaîner plusieurs stages.
    Vous trouverez de toute évidence un stage à votre convenance à la lecture du programme... et de toute façon quelque soit la zone de navigation la magie opérée par la découverte du Belem est belle et bien au rendez-vous ! ... C'est un superbe cadeau d'anniversaire qui vous ravira !

    Bien amicalement,
    Myriam
  • Figureau Myriam
    Figureau Myriam , posté le 25/08/2012 à 19:37
    Bonjour Myriam,
    C'est Myriam! On vient de m'offrir un stage pour mes 50 ans! Que je ferai l'année prochaine. Pouvez vous me conseiller sur le parcours et la période? Merci d'avance. Myriam
  • Annick Dumayet
    Annick Dumayet , posté le 29/07/2012 à 17:09
    Je suis , moi aussi une fervente admiratrice du Belem et une multirécidiviste. En septembre , je ferai mon 10ème stage ( Lorient-Lorient ) , car j' habite , à coté , à Larmor-Plage , depuis ma retraite ,il y a 6ans. Je ne peux pas faire autant de stages que Myriam ; j' avais mon métier , et j' ai un mari qui , par son handicap ,a besoin de présence , des enfants et des petits enfants...et des finances limitées!! Je varie aussi mes navigations , en allant sur La Recouvrance ( plusieurs fois : c' est un bateau que j' aime beaucoup ) , sur Etoile de France , sur Etoile Polaire , sur Le Renard; sur des bateaux plus modernes aussi : Etoile Filante , Etoile Explorer, Pen Duick 3 et 6 .Navigations de 2 ou 3 jours qui me permettent d' avoir ma dose de voile et de mer en privilégiant Lorient comme point de départ ou d' arrivée pour faire des économies . Je fais partie , comme Myriam , des Amis des Grands Voiliers et je suis déléguée pour le Morbihan . Mais , depuis 1997, c' est le Belem qui est mon "chouchou " !! C' est magique , notre seul grand voilier français! Et tant que ma santé le permettra , je naviguerai dessus !!!

CARTE & AGENDA DU BELEMReplierReplier

Articles les plus lus

Faire un don

Belem
Fondation Belem 2016
Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER Open
Facebook Belem Twitter Belem Youtube Belem Instagram Belem
S'INSCRIRE Open
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS Open
Caisse d'Epargne
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok