Accueil

05
NOV 2014
Hommage à Yannick Simon, un capitaine atypique

2014-11-04 23:00:00
http://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/bc567673b7676a10e53910ad5230ece9_XL.jpg
Après 5 saisons à bord du Belem, dont les trois dernières en tant que capitaine, le Commandant Simon est appelé sur un autre voilier. Rétrospective d’...

Après 5 saisons à bord du Belem, dont les trois dernières en tant que capitaine, le Commandant Simon est appelé sur un autre voilier. Rétrospective d’une carrière atypique sous forme d’hommage et d’au revoir ….

Après cinq ans d’études à l'Ecole nationale supérieure maritime de Nantes, Yannick Simon débute sa carrière d’officier de la Marine marchande à la Compagnie du Ponant.  Il navigue à bord du voilier Ponant pendant huit ans, de 1998 à 2006. Mais c’est sans compter sur son autre passion, menée en alternance ; la voile sportive. Car Yannick a découvert la compétition à voile et monté un équipage pendant ses études. Sportif, compétiteur, animé par le désir de vaincre, Yannick a tous les atouts pour intégrer l’équipage du skipper Mathieu Richard. Il restera quinze ans à ses côtés, dont dix en équipe de France ; il fera huit tours de France à la voile et sept championnats du monde de Match Racing. Dans le même temps, Yannick navigue le tiers de son temps à bord du Ponant, en hiver ; le reste de l’année est consacré à la voile sportive.

Le choix de Yannick, c’est justement de ne pas faire de choix entre carrière d’officier, sportif de haut niveau et vie de famille. Il veut les trois…. Et il conduit de front et avec talent ses trois vies d’officier, de sportif et de père de famille de trois enfants auprès de compagne Delphine. Les longues absences, une vie marginalisée, parfois starifiée…. . « Pas toujours évident ni compatible avec la vie de famille » avoue Yannick Simon.

En 2008, la Fondation Belem lui propose un contrat d’insertion professionnelle de sportif de haut niveau, cofinancé par la Fédération Française de Voile et la région Pays de Loire, qui lui permet de poursuivre sa carrière et sa vie sportive. Il navigue alors deux saisons à bord du Belem en 2008 et 2009, toujours en alternance avec la voile de haut niveau et progresse de lieutenant à second capitaine. En 2010 et 2011, son statut de sportif de haut niveau ne lui permettant plus l’alternance, il se consacre exclusivement à la voile sportive. Cette décision est récompensée par plusieurs titres internationaux jusqu’à la consécration avec deux titres de Vice-Champion du Monde.

En 2012, la Fondation Belem lui fait à nouveau signe et lui propose de commander le Belem. Yannick hésite … et finit par accepter. «Un poste de commandement, surtout du Belem, cela ne se refuse pas» concède-t-il. Et c’est avec joie qu’il signe son retour comme officier de marine marchande, tout en gardant l’alternance avec la voile sportive.

De 2012 à 2014, il commande le Belem quatre mois par saison, en binôme avec le Commandant Morzadec. Il sait que sa carrière de sportif au plus haut niveau est déjà derrière lui mais Yannick ne rompt pas complètement avec sa passion. Il s’est donné comme limite ses 40 ans. Et justement, la compagnie du Ponant lui offre de commander son voilier éponyme, alors qu’il n’a que 39 ans. Yannick accepte la proposition comme un nouveau départ. «A l’aube de mes 40 ans, j’ambitionne une vraie carrière au sein de la marine marchande et je fais confiance à la compagnie du Ponant, celle qui m’a formé dès le départ, pour me permettre de mener cette carrière», confie-il. C’est un véritable choix, cette fois-ci, un choix personnel, réfléchi et familial. « Je passe le flambeau à mes enfants pour la compétition sportive» confie-il en guise de clin d’œil.

Son meilleur souvenir à bord du Belem remonte à l’année 2008, la transatlantique retour de Québec, alors lieutenant aux côtés du Commandant Morzadec …. Mais ce qui l’a animé pendant toutes ces années sur le Belem, c’est avant tout l’aventure humaine, au sein d’un équipage de grande qualité auquel il souhaite rendre hommage. Il est fier de cette confiance que lui a accordée la Fondation Belem à son arrivée comme capitaine en 2012 …..

 

 

 

 

8 commentaires

  • Mélanie
    Mélanie , posté le 04/06/2015 à 13:23
    Après un beau parcours en tant que commandant du BELEM, je te souhaite Yannick de continuer ainsi et de pouvoir réaliser tous tes rêves.
    Bye!!!
    Mélanie
  • damman
    damman , posté le 12/03/2015 à 10:48
    bonjour, ancien cuisinier sur le BELEM je m’aperçois que tous les anciens
    briscard ont disparus . Reste Jean Alain et Pery que apprécie beaucoup
    j'ai fait trois saisons 1999/2000/2001 .beaucoup de bon souvenir et de photos .amitié maritime à tous
  • damman
    damman , posté le 12/03/2015 à 10:47
    bonjour, ancien cuisinier sur le BELEM je m’aperçois que tous les anciens
    briscard ont disparus . Reste Jean Alain et Pery que apprécie beaucoup
    j'ai fait trois saisons 1999/2000/2001 .beaucoup de bon souvenir et de photos .amitié maritime à tous
  • Sandraetsteph Warnery
    Sandraetsteph Warnery , posté le 11/02/2015 à 07:38
    Un souvenir de mon stage sur le Belem en 2012 : court de navigation par Yannick, virement de bord, empannage, etc, d'abord sur le papier, et ensuite, grandeur nature dans le Golfe du Morbihan. Yannick à la barre, et les 60 stagiaires à tirer sur les bouts pour faire tourner les voiles. Un grand moment !!

    Sandra Warnery
  • JACQUES NEME
    JACQUES NEME , posté le 07/11/2014 à 11:13
    3 stages sur le Belem, le dernier Concarneau-Saint brieuc en aôut 2014, accompagné de ma petite fille Chloé, cadeau de ses 14 ans. Merci pour
    l'acceuil qui lui a été réservé pour cette initiation à la voile.
    J'ai connu et apprécié 3 commandants sur le Belem de Cornil le plus agé à Yannick le plus jeune. Merci pour tout.
    BON VENT pour cette nouvelle vie qui s'ouvre devant vous et que je vous souhaite longue et douce

    Jacques Nème
  • STEVE BARTLETT
    STEVE BARTLETT , posté le 06/11/2014 à 18:37
    2008 - Gaspé Lisbonne - Officier de quart - Yannick Simon.
    J'ai revisité mon petit cahier-
    "Yannick is a great officer, kind but strict. Thoughtful and always thinks of the only englishman on the watch."
    Toujours gentil, un grand sens d'humour.
    Mon francais est encore comme une vache espagnole (Merci pour ca Yannick)
    J'éspère que vous trouverez le bon vent pour ton avenir.
    Steve Bartlett
  • BERTHEZENE
    BERTHEZENE , posté le 06/11/2014 à 13:39
    Une passion de la mer communicative ! Et une simplicité naturelle combinée avec cet expérience maritime qui a permis au stagiaire que j'étais (octobre 2014) une découverte du Belem progressive et captivante. Merci et, bon vent ! Pierre-Henri. :)
  • Thierry FROGER
    Thierry FROGER , posté le 06/11/2014 à 09:21
    J'ai eu l'occasion d'effectuer trois stages et des séjours comme bénévole sur le Belem avec Yannick en tant que second capitaine et commandant; c'était franchement super. Toujours disponible, prêt à enseigner et à informer les stagiaires en quête d'informations et ce avec convivialité.
    Pour tout cela, je dis un grand merci à Yannick et lui souhaite bon vent.
    Amicalement,
    Thierry Froger

CARTE & AGENDA DU BELEMReplierReplier

Articles les plus lus

Faire un don

  • PARTICIPEZ AU FINANCEMENT DU CARÉNAGE 2017 DU BELEM
    progression
    • 22.45% financé
    • 6 735 € collectés
    • 97 soutiens
Belem
Fondation Belem 2016
Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER Open
Facebook Belem Twitter Belem Youtube Belem Instagram Belem
S'INSCRIRE Open
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS Open
Caisse d'Epargne
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok