Accueil

09
JAN 2015
Zoom sur les 3 premières navigations de la saison

2015-01-08 23:00:00
http://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/47f298eadf849abac2e6fc081a249755_XL.jpg
Dès le 1er avril, le Belem reprendra la mer pour vous faire vivre de nouvelles aventures. Une entrée en matière avec la Bretagne sauvage et la découve...

Dès le 1er avril, le Belem reprendra la mer pour vous faire vivre de nouvelles aventures. Une entrée en matière avec la Bretagne sauvage et la découverte de ses îles, l’un des terrains de jeu favoris du Belem.

Séjour n°1 : Nantes/ Lorient du 1er au 3 avril ''Belle-Île en mer''

Heureuses et privilégiées seront les premières personnes à venir naviguer sur le Belem en 2015 ! Après 5 mois d’hivernage,  le Belem sera fraîchement rénové et l’équipage regonflé à bloc pour faire vivre de nouvelles aventures à ses passagers. Les plus sensibles pourront être émus de ce départ depuis Nantes, port d’attache du Belem. En effet, c’est ici que le 10 juin 1896, le Belem a été mis à l’eau pour la première fois, aux chantiers Dubigeon de Chantenay-sur-Loire, ancienne commune aujourd’hui devenue l’un des quartiers de Nantes. 

Après quelques manœuvres, vous partirez à la découverte de la Loire pour découvrir un patrimoine naturel et industriel très riche. Vous croiserez la route de nombreux oiseaux présents sur les rives et apercevrez l’entrée du canal de la Martinière, autrefois passage incontournable des grands voiliers voulant rejoindre Nantes dont le Belem lors de ses 33 campagnes commerciales de 1896 à 1914.

A la sortie de Saint-Nazaire, cap au Nord-Ouest pour rejoindre la baie de Quiberon. Le Belem va pouvoir se parer de ses voiles et l’équipage vous dévoiler les secrets de son gréement. Vous participerez à la manœuvre pour  atteindre la plus grande des îles bretonnes culminant à 70 mètres : Belle-Île-en-mer. Le capitaine du Belem décidera, en fonction des conditions météo, du meilleur endroit pour réaliser un mouillage et vous découvrirez ainsi l’environnement exceptionnel de l’île : paysages éclectiques, falaises déchirées et panoramas grandioses, landes et dunes préservées.

Les sites à y découvrir sont nombreux et méritent tous qu’on s’y attarde…

La Pointe des Poulains est un incontournable de l’île à l’extrémité nord-ouest. Dominé par un petit phare automatisé d'une portée de 23 miles, dont l'autonomie est assurée par ses panneaux solaires, le site offre un panorama splendide où rêveries et flâneries s’imposent. Par temps clair, la vue s'étend jusqu'à l'île de Groix et embrasse toute la Baie de Quiberon. Parmi les amoureux de cet endroit, Sarah Bernhardt, l’une des plus grandes comédiennes du 19e siècle, que Victor Hugo surnommait « la Voix d’or », était tombée sous le charme de Belle-Île-en-Mer et a passé 24 étés sur la Pointe des Poulains, dans un ancien fort militaire réaménagé à son goût.

Les aiguilles de Port Coton, formées par quelques rochers marins, se situent sur la côte sauvage au sud-ouest de Belle-Île. Le peintre Claude Monet a révélé en quelques toiles célèbres la beauté fascinante de ces roches dentelées. Leur appellation vient de l'écume fouettée qui, par gros temps, forme de gros flocons mousseux semblables à du coton. Ces rochers entretiennent l'imagination des spectateurs qui croient y reconnaître un petit Mont-Saint-Michel, un loup hurlant, un sphinx ou encore le buste de Louis XIV. Et vous, à quoi vous font-elles penser ?

La plage du Donnant située un peu plus haut, toujours sur la côte ouest, est souvent classée comme l’une des plus belles plages du monde (et oui en Bretagne !). Encadrée de falaises, cette large échancrure dorée fait partie des rites des étés bellilois. Claude Monet en disait ‘’Cette délicieuse baie entre des rochers superbes et une plage de sable jaune orangé. Cette mer si verte que j'étais impuissant à en rendre l'intensité‘’. 

Après cette escapade à Belle-Ile-en-mer, vous reprendrez la navigation pour remonter plus au nord afin de retrouver la rade de Lorient.

Encore quelques places sur ce séjour, pour s’inscrire c’est ici

 

Séjour n°2 : Lorient/Lorient du 4 au 6 avril  ‘’Pâques à Groix’’

C’est depuis la ville de Lorient que partira le second séjour de navigation. Si Lorient est connu pour son festival Interceltique, c’est avant tout une grande cité nautique surnommée la ville aux cinq ports : port militaire, port de plaisance, port de pêche (le 2ème de France), port de commerce, port passager. L’ancienne base de sous-marins en reconversion intègre un pôle "course au large" et a ouvert en 2008 la Cité de la Voile Eric Tabarly. 

 Le Belem appareillera en passant devant la magnifique citadelle de Port-Louis, témoin muet du port de prédilection de la Compagnie française des Indes Orientales.

L’équipage de 16 marins professionnels emmènera ses passagers naviguer le long des côtes bretonnes, de Bénodet dans le Finistère à la baie de Quiberon dans le Morbihan. Au cours de ce voyage, le capitaine proposera un mouillage à l’île de Groix. Un caillou de 1500 hectares appartenant à l’archipel des îles du Ponant. 

Le saviez-vous ? Si le vrai nom des habitants sur cette île est ‘’groisillon’’, on les surnomme les ‘’greks’’, en référence au breton qui signifie "cafetière". Parce qu'à Groix le café est une véritable institution, un point commun avec le Belem où l’on peut boire un café à toute heure du jour comme de la nuit.

Longue de 8 km, large de 3 km au maximum, on peut  découvrir sur l’île de Groix un paysage d'une variété surprenante : côte sauvage, vallons, criques, plages... La partie habitée de l’île a également beaucoup de charme avec ses maisons en pierre aux volets bleus.

Ce qu’il faut voir à Groix :

La plage des grands sables est la  plage principale de l’île qui possède deux grandes particularités. C’est une plage convexe unique en Europe, c’est-à-dire que le sable y décrit un arc de cercle autour de la pointe Est de l’île et surtout elle se déplace chaque année d’une dizaine de mètres en raison de 2 courants marins. Si la plage continue de se déplacer ainsi en direction de l'ouest, il est possible qu'elle ensable Port-Tudy, le principal port de Groix.

Le phare ou maison-phare de Pen-Men situé à la pointe ouest de l'île de Groix, au bord de falaises grandioses recouvertes d’un magnifique lichen jaune typiquement breton. Ce phare a été construit en 1836 et mis en service en 1839. Il s'agit du phare le plus puissant du Morbihan. En effet, il a une portée de 29 milles (ce qui correspond à environ 54 km).Il est maintenant automatisé, mais un gardien en assure la maintenance.

Après ce passage à l’île de Groix, il est temps de reprendre la barre et de fêter Pâques. Si le Belem en 1896 allait chercher des fèves de cacao au Brésil, en 2015 peut-être que les cloches déposeront des œufs en chocolat à bord !

Pour s’inscrire à cette navigation, c’est ici.

 

Séjour n°3 : Lorient/Concarneau du 4 au 6 avril ‘’L’archipel des Glénan’’

Il s’agit là d’une navigation qu’affectionne tout particulièrement l’équipage. Le commandant Jean-Alain Morzadec a d’ailleurs rebaptisé cette zone « le jardin du Belem » tellement il y est agréable de voguer et découvrir la magnifique côte sud de la Bretagne.

Au départ de Lorient, destination les îles du Glénan pour le trois-mâts. Composé de neuf îles principales et d’un grand nombre d’îlots aux eaux transparentes et plage de sable blanc. A s’y méprendre, on croirait admirer les paysages et lagons paradisiaques des pays tropicaux.

Saint-Nicolas, en est l’île principale, classée depuis 1974 réserve naturelle nationale car elle abrite une fleur unique au monde : le narcisse des Glénan, une jolie fleur blanche et inodore. En avril, les narcisses y sont en pleine fleur. Peut-être en verrez-vous !

Vous apercevrez aussi l’île des Moutons qui se distingue avec son phare carré et l’histoire de ses gardiens. Le couple Quéméré vécut là près de trente ans. Ils mirent au monde et élevèrent onze enfants sans jamais interrompre leur service.

C’est dans cet archipel de rêve, entre Bénodet et la baie de Quiberon, qu’un mouillage est prévu. Attention, vous observerez peut-être un requin pélerin ! Mais rassurez-vous, s’il peut atteindre jusqu’à 7 mètres de long, il est totalement inoffensif car il n’aime que le plancton !

Profitez de la beauté des lieux pour prendre de la hauteur et faire l’ascension de la mâture du Belem !

Une fois que vous en aurez pris plein les yeux, retour sur la côte Bretonne dans le joli port de Concarneau, adossé aux remparts de la ville.

Pour naviguer sur le Belem entre Lorient et Concarneau, c’est ici.
 
 
 

0 commentaire

CARTE & AGENDA DU BELEMReplierReplier

Articles les plus lus

Faire un don

  • PARTICIPEZ AU FINANCEMENT DU CARÉNAGE 2017 DU BELEM
    progression
    • 21.55% financé
    • 6 465 € collectés
    • 94 soutiens
Belem
Fondation Belem 2016
Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER Open
Facebook Belem Twitter Belem Youtube Belem Instagram Belem
S'INSCRIRE Open
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS Open
Caisse d'Epargne
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok