Accueil

30
AVR 2015
Idée séjour : traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre

2015-04-29 22:00:00
http://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/7a6d3afcc16488682d782b5f565dd2b8_XL.jpg
Profitez de notre offre pour naviguer le long des côtes franco-britanniques. Et lisez le témoignage de Fabrice un navigant heureux et poète.   Cumulez...

Profitez de notre offre pour naviguer le long des côtes franco-britanniques. Et lisez le témoignage de Fabrice un navigant heureux et poète.

 

Cumulez les navigations Brest-Plymouth et Plymouth-Saint Malo et profitez ainsi de l’offre promotionnelle :

- Brest/Plymouth/Saint-Malo du 13 au 19 juin 2015 pour 903€ au lieu de 1290€ (-30%). Toutes les nuits supplémentaires vous sont offertes.*

Au départ de la magnifique rade de Brest, le Belem « chenalera » dans l’étroit goulet, longera le phare du Petit Minou et l’anse de Bertheaume avant de rejoindre Ouessant. Selon les courants et les conditions météo, le Belem pourra emprunter le passage du Fromveur, entre l’île d’Ouessant et l’île de Molène, au nord de la mer d’Iroise et balisé par deux des phares les plus connus de Bretagne : le phare de la Jument et le phare de Kéréon. Puis, cent milles plus au nord, le navire tentera d’atteindre, à la voile, le magnifique mouillage d’Helford River en Cornouaille anglaise avant de rejoindre le port de Plymouth à moins de 350 encablures….

Le temps d’une soirée, vous pourrez partir à la découverte du vieux Plymouth dans le quartier de Barbican qui s'étend à partir du port de Sutton. Il s’agit d’une des rares parties de la ville à ne pas avoir été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Deux ou trois rues conservent encore l’architecture d’un vieux port de pêche. Sur la jetée, Mayflower Stone commémore le départ des pères pèlerins ‘’Pilgrim fathers’’en 1620, sur le Mayflower, navire de 27 m qui partait à la découverte de l’Amérique. D'autres traversées célèbres sont également rappelées au souvenir des visiteurs par des pierres ou des plaques disposées sur la jetée. Profitez-en pour déguster un bon fish & chips dans l’une des nombreuses échoppes du coin.

Le lendemain, vous reprendrez la mer pour une traversée de la Manche qui permettra de descendre par le passage du raz Blanchard. Ses forts courants pourraient faire atteindre des vitesses de l’ordre de 15 nœuds au plus fort du « flot », la vitesse du courant s’additionnant avec la vitesse sous voile ou au moteur. Mouillage possible au sud de Chausey ou dans la baie de Cancale, selon les conditions météorologiques. Traversée des nombreux écueils et de courants violents qui ont souvent empêché les marins britanniques d’atteindre facilement la cité corsaire de Saint Malo. Passage de l’écluse puis accostage au pied de la vieille ville dans le bassin Vauban.

Pour s’inscrire sur ces deux séjours, c’est ici et ici.

*Pour cumul des séjours Brest-Plymouth et Plymouth-Saint-Malo, les nuits à bord la veille du départ à Brest le 11 juin, à Plymouth le 15 juin entre les deux séjours et à Saint-Malo le 19 juin à votre arrivée vous sont offertes Sélectionnez ces nuits supplémentaires au moment de la réservation, elles vous seront remboursées par la suite. Ces réductions ne sont pas cumulables avec d’autres réductions.

Le témoignage de Fabrice, un navigant heureux et poète

De retour d’une navigation de trois jours sur le Belem, du 9 au 11 avril entre Lorient et Concarneau, Fabrice nous fait part de sa première aventure.

Cher Belem,
De retour sous le ciel de Paris, j'avais encore dans les jambes un petit reliquat de tangage et de roulis. Des images en abondance inondaient mon esprit.
A Lorient, nous étions montés à bord par un matin ensoleillé où vous resplendissiez.
J'étais d'emblée frappé par vos dimensions très humaines.

Hisser vos voiles pour la première fois déclencha une grande émotion.
Une impression forte de voir enfin de près toute votre voilure gonflée par le vent.
Je vous avais aperçu plusieurs fois au large devant Lacanau et plus tard du côté de Ploumanac’h'.
J'avais depuis longtemps rêvé de naviguer à votre bord. Cette fois j'y étais.
Votre équipage, Madame, fût très accueillant, attentif à chacun. Il allait nous familiariser avec les manœuvres et la vie à votre bord.
Je découvrais le  plan de votre voilure, le  nombre de vos cabillauds, l'emplacement de vos cargues, de vos écoutes, de vos drisses. Tout un système logique à découvrir et à apprendre.

Tourner aux différents postes fût un grand plaisir. Je voulais connaître chacun de vos recoins, écouter chanter le vent dans vos voiles, scruter la mâture, observer votre sillage, vos dérapages. J'essayais d'écouter courir les filets d'eau sur votre coque.

Un joli coucher de soleil précéda ma tentative d'endormissement avant la prise de quart de 4h à 8h.
De nombreux virements de bord rendirent ce quart actif et très instructif.
La vie à votre bord fût très agréable.
Parmi les navigants, chacun se montra attentif, attentionné et solidaire.
La convivialité régnait, renforcée par le partage de bons repas (merci à vos cuisiniers). Vous inspiriez un grand respect et l'ambiance s'en ressentait.
Cela était parfaitement orchestré par votre capitaine, amplifié par l'équipage attentif, accessible mais aussi parfois un peu bourru. Je retrouvais là, les traits de caractère bien trempé communs à certains guides de haute montagne. Mer et montagne sont des milieux hostiles et rudes qui incitent à la prudence, à l'effort, à la rigueur et à l'humilité; pas de place pour de longs discours.
J'ai admiré votre beauté toutes voiles dehors. J'ai adoré l'ascension dans la mâture qui offrait un splendide nouveau point de vue. 
J'ai regardé avec émotion votre coque qui a vu tant de choses autour du monde.
Votre capitaine très affable, nous livra d'ailleurs un récit passionnant de votre vie, ponctué d'anecdotes pleines d'humour.
L'arrivée à Concarneau fût parfaite, le vent nous poussant à quai gentiment.  
J'aurai une pensée pour vous en envoyant prochainement la misaine de mon petit voile aviron.

Grand merci à vous, à tout l'équipage.
Longue vie, bonnes navigations !
Au plaisir de vous revoir !

Si vous aussi vous voulez vivre une belle expérience à bord du Belem comme Fabrice, choisissez votre navigation à bord du Belem dans le programme 2015.

Pour tout savoir sur les navigations.

0 commentaire

CARTE & AGENDA DU BELEMReplierReplier

Articles les plus lus

Faire un don

Belem
Fondation Belem 2016
Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER Open
Facebook Belem Twitter Belem Youtube Belem Instagram Belem
S'INSCRIRE Open
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS Open
Caisse d'Epargne
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok