Interview d'Edouard Delmon, administrateur de la fondation Belem, représentant BPCE

 

Edouard Delmon

Quel est le rôle de BPCE au sein de la fondation Belem ?

En tant que marin dans l’âme, je suis fier d’avoir été choisi par BPCE pour représenter l’organe central issu de la fusion Caisse d’Epargne / Banque Populaire au sein du Conseil d’Administration de la Fondation Belem. Je vais ainsi participer à l’aventure du trois-mâts. J’ai eu la chance de le visiter à Rouen le 8 juin 2019 pendant l’Armada, au cœur de cet extraordinaire rassemblement de grands voiliers venus des quatre coins du monde. Majestueux, il incarne définitivement des valeurs universelles : celles de l’aventure, de l’audace, de la rigueur, du travail en équipe et de la fraternité. Il est également un ambassadeur de charme du pavillon français.

En tant qu’administrateur de la Fondation Belem représentant BPCE, je m’engage à développer ce mécénat singulier, identitaire et unique en France porté par les Caisses d’Epargne au bénéfice de ce projet culturel et patrimonial. Je souhaite également contribuer au rayonnement du navire et favoriser son accessibilité à tous publics.

Que représente ce mécénat pour les Caisses d’Epargne ?

Si le Belem continue à naviguer aujourd’hui, il le doit essentiellement à la fidélité du mécénat des Caisses d’Epargne qui contribuent chaque année à près de la moitié du financement de la fondation Belem. Si l’on tient compte du cumul des montants sur plus de trente ans, il s’agit d’un des plus grands mécénats en France. Les Caisses d’Epargne sont très fières de cet engagement exemplaire en faveur d’un joyau de notre patrimoine maritime.

 
Contactez-nous