Newsletter

Vous acceptez de recevoir les newsletters et vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité.
Ces mails sont expédiés par un routeur de confiance et comprennent un lien pour vous désinscrire à tout moment.

Accueil

Quel a été votre parcours ? Comment avez-vous allié votre carrière et votre vocation de peintre ?

En même temps que des études de droit à Paris, j'ai commencé le long apprentissage du métier de peintre grâce à un maître généreux et exigeant Philippe Lejeune. Devenu avocat dans un cabinet d'affaires parisien " Ader&Jolibois", comme collaborateur puis comme associé,  j'ai toujours réservé trois jours par semaine à l'exercice de la peinture. Devenu peintre de la Marine, j'ai alors renoncé au barreau. Mes deux métiers ne sont devenus une vocation qu'au même moment, avec leur pratique ! Je n'ai pu allier leur exercice conjoint que grâce à l'aide active et efficace de ma femme. Elle a organisé non seulement la vie familiale mais aussi répondu à l’exigence pratique liée à l'exercice de la peinture et sa nécessaire promotion.

Qu’est-ce que l’association des Peintres officiels de la Marine ?

Cette association a été créée par les peintres qui constituent l'un des plus anciens corps artistiques de la Marine., créé sous Louis Philippe. L'association bénéficie d'une aide de la Marine, dans la mesure de ses moyens. Cette association a permi également de créer des liens d'amitié entre les peintres, notamment lors de rencontres au cours d'escales.

Quels sont les liens entre les POM et la fondation Belem ?

Ils sont anciens. Dès que le Belem les a invités, ils sont venus ! Trop heureux d'embarquer et de disposer d'un merveilleux sujet pour exercer leur art. Pour les 120 ans du Belem, ils ont été 22 à lui rendre hommage par des œuvres inédites travaillant pour la première fois aux côtés des écrivains de la Marine, ce travail collectif a abouti à la publication d'un beau livre.

Avez-vous déjà représenté le Belem ?

Oui à Marseille puis à Fécamp pour participer à ce livre hommage édité par Gallimard.  Et aussi le 4 juin 2015, en le suivant toute la journée pour sa remontée triomphale jusqu'à Nantes. En attendant d'autres occasions de bénéficier à nouveau de ce sujet inépuisable.

Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER
S'INSCRIRE
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS
Caisse d'Epargne