3

Le projet

La Fondation Belem possède un charmant misainier qui lui a été offert en 1984 par la Marine Nationale. Il s’agit d’un canot breton à misaine, dédié à la pêche, datant du début du 20ème siècle. C’est un bateau robuste, rustique, économique et d’une grande simplicité : un mât, une voile enverguée, une drisse, une écoute. Sa tenue à la mer est réputée. Il est l’un des derniers survivants des petits bateaux de pêche les plus répandus en Bretagne sud au début du siècle dernier. Il représente en ce sens un intérêt historique indéniable. Lors de certaines navigations, l’équipage du Belem y embarque les navigants.

Sa restauration va consister à démonter et restaurer l’intégralité des pièces en bois -planchers et varangues - remplacer le livret, les ferrures pour dames de nage, le liston en chanvre, la visserie et boulonnerie, la bande molle, les anneaux de levage, les aiguillots du safran, revoir l’emplanture du mât et la consolidation de son pied, latter les bancs en lame d’Iroko ….

Bref, il y a de quoi faire pour remettre à neuf ce témoin vivant de la voile de travail. Ces travaux pourraient être en partie confiés à la Cale 2 l’Ile, association nantaise pour la sauvegarde du patrimoine maritime et fluvial qui fête ses 30 ans d'existence.

Contactez-nous