Flamme Olympique de Paris 2024

Interview de l'Ambassadrice de France en Grèce

jeudi, 28 mars 2024 10:08

Interview de Laurence Auer, Ambassadrice de France en Grèce : 

Que représente la flamme olympique pour les Grecs et les Français de Grèce ?

La Flamme Olympique est l’un des symboles des Jeux Olympiques modernes tels que relancés par la France et la Grèce en 1896 par Pierre de Coubertin et Dimitrios Vikelas, le premier président du Comité olympique hellénique. A travers le symbole de la Flamme, utilisée pour la première fois en 1928, les valeurs véhiculées par l’olympisme sont soulignées : la fraternité, le dépassement de soi, l’égalité, le respect et l’amitié. Pour les Grecs, la cérémonie d’allumage puis le relais de la Flamme sont également des témoins des racines des Jeux dans l’hellénisme classique, de -776 av. JC à 393 ap. JC. Ils mettent en valeur les efforts conduits à l’époque moderne pour ressusciter ces jeux. Pour les deux pays, l’image de la Flamme renvoie instinctivement aux valeurs de respect et d’humanisme qu’ils ont voulu véhiculer à travers les Jeux.

Que représente le trois-mâts Belem qui vient de France chercher la Flamme au Pirée et lui faire traverser la Méditerranée jusqu’à Marseille ?

Marseille, Massilia, a été fondée en -600 av. JC par des colons grecs dans l’Antiquité, arrivés par navire sur les côtes de Provence. Aujourd’hui, c’est à bord d’un navire – le Belem – que la Flamme Olympique traversera la Méditerranée depuis le Pirée, et portera les valeurs olympiques sur la mer, un espace que nous voulons protéger. J’y vois l’expression d’un lien fraternel entre la Grèce et la France, de diffusion de l’un des héritages de la Grèce au monde, mais aussi une représentation forte de ce qui lie aujourd’hui nos deux pays, en Europe.

Comment la Grèce sera représentée à bord du trois-mâts pendant la traversée méditerranéenne ?

Une jeune Grecque en insertion fera partie des passagers transportés par le Belem, avec quinze jeunes : sa présence doit illustrer un élément fondamental, que le sport constitue un vecteur d’intégration économique et sociale pour nombre de nos concitoyens, dans les deux pays.

Les Français vont recevoir la Flamme le 26 avril lors de la cérémonie de passation entre la France et la Grèce. Elle n’embarquera que le 27 avril à bord du Belem. En tant qu’Ambassadrice de France, qu’allez-vous vous faire de la flamme durant la nuit du 26 au 27 avril 2024 ?

La Flamme sera hébergée pendant la nuit du 26 au 27 avril 2024 à l’Ambassade de France. Elle sera gardée par les « gardiens de la Flamme », sous la responsabilité du Comité olympique français, qui l’escorteront ensuite vers le Pirée. Après la cérémonie de passation par la Grèce à la France, le 26 avril, au stade panathénaïque d’Athènes, les autorités françaises deviendront responsables de son transport vers la France.  

Laissez un commentaire

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exclusivement utilisées afin que je puisse poster mon commentaire. Consulter notre Politique de Confidentialité pour faire connaître et exercer vos droits.
Contactez-nous