Newsletter

Vous acceptez de recevoir les newsletters et vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité.
Ces mails sont expédiés par un routeur de confiance et comprennent un lien pour vous désinscrire à tout moment.

Accueil
Restaurer le petit roof
  • 30.42% financé
  • 18 250 € collectés
  • 262 soutiens

Le projet

Le petit salon du Belem, pièce qui sert aujourd’hui de salle à manger aux officiers, est très détérioré. Il est urgent de le restaurer en profondeur. Ses cloisons métalliques ont perdu leur étanchéité. Des infiltrations d’eau de mer et de pluie menacent la pérennité de la structure. Il faut refaire l’isolation, l’électricité et l’éclairage global de la pièce, reprendre les boiseries sur le modèle ancien, tout en intégrant les équipements nécessaires à la vie quotidienne des officiers.  Le mobilier ancien doit également être protégé : un coffre-fort XVIIème de Nuremberg, muni d’un système complexe de serrurerie, des fauteuils XIXème installés au début des années 80. Une telle restauration nécessite l’intervention de différents corps de métiers, sous la Direction de David Blouin, superintendant à la compagnie maritime nantaise, mandaté par la Fondation pour effectuer l’entretien général du Belem. Et comme ces travaux concernent des parties historiques et classées du navire, ils bénéficieront de l’expertise du ministère de la culture, décentralisé en Pays de Loire, qui délivrera une autorisation préalable de travaux et validera le choix des restaurateurs nécessairement agréés.

 

A l'origine, un petit boudoir pour dames pour faire le tour du monde.

C’est Arthur Ernest Guinness qui entreprend la construction du petit roof du Belem lors de son rachat en 1921. Son idée est de faire du trois-mâts, qu’il rebaptise « Fantôme II », un « Happy Yacht » extrêmement bien aménagé et équipé pour naviguer au long cours. Il entreprend même un fascinant tour du monde d’une année, entre 1923 et 1924, avec son épouse, Lady Clothilde Russel, leurs trois filles, Aileen, Maureen et Oonagh – surnommées les Golden Guinness Girls - et des invités. Le projet de la « bande d’amis » était de partir à la découverte des lieux les plus romantiques de la planète, en particulier les mers du Sud. En 1921, Arthur Guinness réaménage le trois-mâts en perspective de cette épopée qui conduira le navire de Cowes à Cowes via Gibraltar, l’Atlantique, Panama, le Pacifique, la mer Jaune et la mer Rouge, le canal de Suez et la Méditerranée. Le roof principal est relié au fumoir et transformé en salle à manger : il s’agit du grand roof actuel. Un roof supplémentaire est construit comme boudoir pour les dames : il s’agit du petit roof actuel. Cette nouvelle structure s’arrêtait initialement au grand mât. Il faut attendre les années 50 et le rachat du navire par le Comte Vittorio Cini pour que le petit roof soit agrandi jusqu’au grand roof, intégrant le grand mât qui le traverse.

 

 

photos © Jean-Marc Arthot

 
 

Vous souhaitez soutenir un autre projet ?

 

Donateurs

Si vous avez déjà fait un don mais que vous n’avez pas de compte utilisateur sur notre site, cliquez-ici pour le créer. Profitez ainsi de vos avantages et recevez le courrier électronique des Amis du Belem

Faites un don et devenez Amis du Belem

Le Club des Amis du Belem
  • Recevez votre carte
  • Recevez le courrier des Amis du Belem
  • Visitez gratuitement le Belem
  • Rencontrez l’équipage
  • Reçu fiscal : vous pouvez télécharger votre reçu fiscal depuis votre espace donateur. La fondation Belem envoie systématiquement les reçus fiscaux par courrier postal, l’année suivant votre don. Le prochain envoi se fera en janvier 2019 pour les dons effectués en 2018

Privatiser

Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER
S'INSCRIRE
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS
Caisse d'Epargne
Laissez-nous un message