Actualités

Journal de bord Lorient - Brest du 5 au 8 août 2021

jeudi, 12 août 2021 15:47

Lorient-Brest du 5 au 8 août : Le Belem au bout du monde

Lorient, le 5 août, avec à son bord 48 stagiaires et sous un ciel menaçant, le Belem appareille à 09h58 ce matin du jeudi 5 août 2021. La vigie de Port-Louis franchit, la pluie s’installe et le vent de secteur Sud-Ouest nous cueille. Force 6, mer agitée et visibilité médiocre. La météo ne laissera pas le temps à nos nouveaux stagiaires de s’amariner. Dans ces conditions peu favorables, nous restons cap au Nord-Ouest à la sortie du chenal de Lorient et prenons le parti de contourner l’île de Groix par l’Ouest pour nous diriger, à la voile, vers Belle-Ile et la rade du Palais point de mouillage pour la nuit. Au Nord de Groix, le premier étage de voile est envoyé par un vent de secteur Sud-Ouest de 6 Beaufort. Le navire dans ce vent soutenu marche bien, tribord amure, cap sur la pointe des Poulains. A 17h30, il faut amener les voiles entre Quiberon et Belle-Île. C’est au moteur que nous nous dirigeons vers notre point de mouillage. A 18h11, nous faisons tête en rade du Palais, le Belem est au mouillage pour la nuit. Les grains se succèdent alors que le navire est à l’abri sous le vent de Belle-Île.

Vendredi 6 août 2021, exercice abandon au réveil puis, à  10h02, l’ancre est levée. Le phare et la pointe des Poulains sont laissés sur bâbord sur une mer toujours formée par un vent soutenu de secteur Ouest-Sud-Ouest. Nous gagnons dans l’Ouest au moteur afin de se permettre de mettre à la voile bâbord amure, de l’eau à courir. Les voiles sont établies progressivement, et nous naviguons au plus près vers Les Glénan, dans un vent de secteur Ouest mollissant. En début de soirée, tout le monde sur le pont, virement lof pour lof tribord amure à la Pointe de Trévignon. Il faut gagner au vent afin d’attraper la marée montante du lendemain matin en baie d’Audierne et passer en mer d’Iroise. Cette journée à la voile touche à sa fin et c’est au moteur que nous devons prendre le cap de la pointe de Penmarc’h.

La mer est toujours agitée ce samedi 7 août, le phare de l’île de Sein et le phare de la Vieille qui marquent le passage resserré du Raz de Sein se devinent à l’horizon. Par un vent de secteur Ouest de 5 Beaufort, à la voile et au moteur, la baie d’Audierne est avalée et la cardinale Ouest de la Plate dépassée en fin de matinée. Le Raz franchit, Belem entre en mer d’Iroise. Le premier étage de voile carré et les basses voiles sont finis d’être envoyées et clairs des écueils nos moteurs stoppés à 12h50. La baie de Douarnenez et la rade de Morgat seront le refuge de Belem, ses stagiaires et son équipage pour la nuit. A 15h00 Belem à la voile jette l’ancre en rade de Morgat pour une nuit synonyme de repos.

Haute et claire à 09h10, l’ancre est levée ce dimanche 9 août. Le Belem entre dans le goulet de Brest par le chenal du Petit Leac’h à 13h00. Le pilote à bord, la passe sud et la passe de la santé sont franchi à 15h00 et c’est à 15h35 que le Belem s’amarre à Brest après avoir parcouru près de 213 milles nautiques.

A 16h00, nos stagiaires, qui de Lorient à Brest n’auront pas été épargnés par les conditions de mer et de vent, quittent le bord salués par l’équipage sur le quai Armand Considère du port de Commerce de Brest.

Le Capitaine, Commandant Aymeric Gibet.

 

Réserver une navigation

Information : La navigation à bord du Belem peut de nouveau être possible grâce à la mise en place d'une bulle sanitaire, équipage et stagiaires sont vaccinés et testés, pouvant profiter ainsi d'une navigation en toute sérénité)

Découvrer le protocole sanitaire anti-covid à bord

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour commenter
Contactez-nous