Accueil

01
MAI 2017
Journal de bord des Gazelles - 30 avril 2017 - jours 1 et 2

2017-05-01 10:17:25
https://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/cf39ac07371f4e85cc809fc3908c9d25_XL.jpg
Ce journal de bord démarre dès nos retrouvailles à Paris, vendredi 28 avril. Un moment fort en émotion. Ce n'est pas tous les jours que les rêves se r...

Ce journal de bord démarre dès nos retrouvailles à Paris, vendredi 28 avril. Un moment fort en émotion. Ce n'est pas tous les jours que les rêves se réalisent. Le Belem... 

Les Gazelles de la mer, cette nouvelle espèce innovante à forte énergie positive s'apprête à vivre une nouvelle étape dans sa mutation. Cela commence donc par cette joie inspirante et communicative, la joie de nous retrouver hors des sélections et le soulagement d'avoir finalement réussi à fermer nos sacs à dos pour le jour du grand départ. Les vestes, marinières et pulls marins qui nous sont remis avant l'intervention du Président nous seront bien utiles mais vont-ils tenir dans les sacs? Cette aventure va nous donner du temps pour nous connaître entre nous et nous-mêmes. Chacune raconte une anecdote sur le départ, l'au revoir aux proches, la fierté de son équipe, qu'elle s'est engagée à faire voyager - Sabine et d'autres ont leur journal de bord démarré par les soutiens de leurs collègues...

Samedi 29 avril : décollage pour Lisbonne au Portugal. Après une visite express de la ville et un délicieux déjeuner, les gazelles tombent de sommeil et s'octroient quelques courtes siestes dans le bus qui nous emmène à Sines. Nous voilà à bord du Belem.  Le silence de l'émotion a fait place à l'excitation. Nous sommes accueillies par le second-capitaine: Tanguy. Très vite, nous descendons dans nos cabines pour poser nos (lourds et encombrants) bagages. Nous sommes réparties selon nos quarts et nous dormirons dans des bannettes (je souris intérieurement). Une banette, pour moi, c'était pour ranger des papiers jusqu'ici... Nous venons d'apprendre notre premier jargon de matelote. Nous essayons de tout ranger dans nos petits casiers. 

Ensuite, direction le château de Sines pour notre première soirée "Crew Party". Lieu magique, scène ouverte, et piste de danse. Nous nous mélangeons aux autres équipages. On ne passe pas inaperçu, le trois-mâts est le seul bateau qui embarque un équipage exclusivement féminin. Nous sommes vite repérées avec nos chèches jaunes et notre incroyable enthousiasme. Jocelyne, fidèle à elle-même se déhanche, et les autres gazelles ne sont pas en reste. Nous sommes sous le charme. Et au loin arrive notre commandant, un personnage incroyable avec une barbe mythique, un charisme que nous perçevons toutes en un clin-d'œil. Nous sommes impressionnées. Cette soirée est faite de sourires, de joie et de complicité entre gazelles et membres de l'équipage.

Première nuit : je touche le plafond, je me cogne... Je savais que ce serait petit malgré tout je dors bien, merci le voyage et l'air marin ! Il faut apprivoiser de nouveaux bruits sur le bateau : les groupes électrogènes, la pompe à eau... Et puis on se sent bercées...

Premier matin, dimanche 30 avril, sur le Belem. Pour cette première journée, nous ne fonctionnons pas encore en quart et donc avons le plaisir de partager petit-déjeuner et déjeuner. Je suis de "petit-déjeuner", l'occasion de découvrir l'activité de la cuisine et de mettre en pratique les premières règles de fonctionnement. L'occasion aussi de découvrir que beaucoup de gazelles sont des lève-tôt! La faute à la première nuit mouvementée mais surtout à l'habitude... Nous prenons conscience que nous n'avons pas toutes les mêmes rythmes... Moi qui pensais être réveillée par un matelot du Belem, 20 gazelles douchées et habillées m'accueillent à 7h lorsque je me lève pour préparer le petit déjeuner !

Dans la matinée le commandant a présenté les règles sur le bateau et j ai parfaitement pu faire le parallèle avec le bureau. Le capitaine donne le cap/objectif, les chefs de quarts organisent la voilure et le bateau pour atteindre l objectif le plus rapidement. Lorsque le commandant a présenté le fonctionnement du bateau, l'équipage professionnel s'est placé derrière lui et le bar par ordre hiérarchique : sur le même niveau était le second du commandant puis venait le charpentier, le chef d'équipage et les lieutenants. Tout au fond étaient placés assis tous les matelots. Sur le bateau tout le monde file droit car la mer est un milieu hostile. Elisabeth propose un atelier "pomme de touline" (premier noeud marin) pour tromper l'attente liée à la pluie tandis que Virginie fait des envieuses en disparaissant avec le lieutenant qui l'emmène faire quelques achats d'aliment sans gluten. Un autre groupe part avec le second lieutenant visiter  "l'étoile". Cet après midi nous donne l'occasion d'aller prendre la pleine mesure des concurrents. Un "sabotage" serait tentant mais difficile à mettre en œuvre malgré une tentative avortée d'encerclement des marins de l'Amerigo Vespucci la veille à la crew party... Deux ans qu'ils trichent en utilisant le moteur plutôt que la voile pendant la régate... Nous les aurons à l'œil. Autre petit plaisir de la fin d'après-midi, notre équipage féminin attire la curiosité de visiteurs du Belem. Il semblerait qu'on nous prenne, déjà, pour des professionnels - l'uniforme marinière nous y aide bien. D'ailleurs ce soir, l'équipage du Belem se joint à nous pour dîner.

La suite de nos aventures : demain on met les voiles...

 

 

15 commentaires

  • bourgeois
    bourgeois , posté le 05/05/2017 à 09:40
    Hello les Gazelles,
    Loin de vous mais chaque jour nous pensons à vous. Un petit coucou à Maité notre gazelle bourguignonne.
    Sandrine
  • Maryline et Nathalie
    Maryline et Nathalie , posté le 04/05/2017 à 16:37
    "Ohé, ohé matelot, matelot navigue sur les flots...."
    Oh les voiles ! Gardez le cap !
    On est de tout cœur avec vous et une pensée spéciale pour Maïté, notre gazelle bourguignonne qui a dépassé Porquerolles pour montrer aux hommes que les filles ne comptent pas pour des prunes même sur une navire !
    Nathalie et toute l'équipe de l'ANCI Bourgogne-Franche-Comté
  • bouvier-nogé
    bouvier-nogé , posté le 04/05/2017 à 15:30
    Super bel équipage et belle équipe.
    Je me réjouie pour vous les filles... profitez bien de vos jours et vos nuits..
    Bravo à toutes vous me faites rêver.
    Bizs à toutes.. une pensée à Christelle et la petite Lydie.
    Anne-MArie
  • guillaume merlet
    guillaume merlet , posté le 03/05/2017 à 19:36
    Bon vent aux gazelles. profitez en bien...mais aussi bon courage !!!!
    Ethan fait un gros bisous à sa maman Maréva.
    On est très fier.
    Guillaume et Ethan
  • DANIEL LAFARGUE
    DANIEL LAFARGUE , posté le 03/05/2017 à 17:14
    Que de bons souvenirs qui resurgissent. 4 ans déjà!!!! Votre aventure me redonne envie de monter à nouveau à bord.
    http://monstagesurlebelem.blogspot.fr/
    Bon vent à toutes et pensées toutes spéciales à Christine de Pau et Agnès de Toulouse,
    Daniel (Disfe Gradignan)
  • Kalou
    Kalou , posté le 03/05/2017 à 08:39
    Oh quel bonheur de lire ce journal de bord : J ai L impression d avec avec vous.
    Et bravo à toutes car si vous vivez cette aventure exceptionnelle c est que vous la méritez bien !
    Bon vent les gazelles, que la force et L énergie soient en vous ! Spéciale dédicace à Agnes ⯑
  • Kiki
    Kiki , posté le 02/05/2017 à 19:52
    Geniiiiaaaaallll ce journal de bord ! Mille mercis ! Ça réchauffe le coeur de vous savoir bien loties et bien encadrées ! Un spécial bisous à Agnès de la part des mamaz ⯑⯑⯑
  • Nico  Christelle
    Nico Christelle , posté le 02/05/2017 à 18:56
    Votre joie est communicative! On espère que le temps est avec vous. Éclatez vous bien! Un bisou particulier à notre Sabine, dont on est super fier!!!
  • GMIC for ever
    GMIC for ever , posté le 02/05/2017 à 14:15
    Profitez bien de votre séjour en mer !
    Attention au poisson volant (cf. votre parrain Yvan Bourgnon) !!!
    Mettez les gaz et sortez les ailes, chères gazelles ;-)

    Heulayne pour un clin d'œil à Aguenessss
  • carinemamet
    carinemamet , posté le 02/05/2017 à 13:24
    Qu'elle exceptionnelle aventure à bord de ce sublime 3 mats !
    Je vais vous suivre avec grand plaisir
    Belle aventure à toutes et une grosse bise à mon amie Karine M.

CARTE & AGENDA DU BELEMReplierReplier

Articles les plus lus

Faire un don

  • CHANGER DEUX VOILES : LE DIABLOTIN ET LE PETIT CACATOIS
    progression
    • 92.69% financé
    • 18 538 € collectés
    • 261 soutiens
Belem
Fondation Belem 2017
Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER Open
Facebook Belem Twitter Belem Youtube Belem Instagram Belem
S'INSCRIRE Open
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS Open
Caisse d'Epargne
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok