Actualités

Journal de bord Saint-Malo/Douarnenez du 14 au 17 août 2021

vendredi, 20 août 2021 12:49

Saint-Malo/Douarnenez du 14 au 17 août : Le Bretagne Nord sous son plus bel angle

Saint-Malo, avec à son bord 46 stagiaires et par un grand soleil, le Belem appareille à 10h44 ce matin du samedi 14 août 2021 de la cité Corsaire. Pilote à bord pour la manœuvre, nous appareillons du bassin Vauban puis nous amarrons dans le sas de Saint-Malo le temps d’un buffet servi sur le spardeck. Puis, clair du sas nous chenalons escortés par une flottille Malouine présente en nombre. Le phare de Grand Jardin laissé à tribord à midi et le pilote débarqué, au revoir Saint-Malo, cap à l’ouest en Manche. Ronde des cabillots, dérabantage et hissage des voiles dans un vent erratique au Nord du cap Fréhel. Le quart effectif se met en place pour tous nos stagiaires à bord. Cette première journée se termine en douceur par un magnifique coucher de soleil dans l’Ouest du plateau des Roches Douvres sur une mer d’huile. Enfin, à 22h00, les moteurs sont stoppés alors que les voiles établies dans l’après-midi se gonflent bâbord amure d’un vent forcissant de secteur Sud-ouest.

Le vent se renforce jusqu’à 4 Beauforts dans la nuit et au petit matin du 15 août par une visibilité médiocre, sous la bruine, et dans un vent toujours de secteur Sud-ouest nous virons lof pour lof tribord amure en pointe tentant de gagner dans l’Ouest au plus près du vent. Vers 17h00, handicapés par le courant de vive-eau présent en Manche générant une forte dérive, nous sommes contraints de redémarrer les moteurs et carguer les voiles afin de faire de l’Ouest pour sortir de la Manche et s’éloigner du plateau des Roches Douvres. Dès cette fin d’après-midi, au moteur face à un vent d’ouest forcissant, la mer devient agitée puis forte nous obligeant à épauler les vagues pour ne pas fatiguer le navire. Ce dimanche d’assomption se termine balloté par le tangage de Belem dans cette mer formée.

Le lendemain matin, lundi 16 août, le phare du Four est en vue. Le vent a sensiblement molli dans la nuit en s’orientant à l’ouest-Nord-ouest et la mer s’est assagie. Nous embouquons au moteur le mythique chenal du Four à 13h00 par la Valbelle et Les Platresses accompagné par le courant de jusant, puissant dans ce secteur. Nous sortons du chenal du Four, entre la fourmi et les Vieux Moines, une heure quinze plus tard. Cap au Sud-ouest et à hisser. Nous mettons à la voile tribord amure progressivement jusqu’à virer lof pour lof en fin d’après-midi. Bâbord amure le Cap de La Chèvre se devine à l’horizon. La décision est prise, ce sera mouillage en baie de Douarnenez en face de Morgat pour reposer les organismes mis à mal par la nuit précédente. Les moteurs sont démarrés à 18h30 et les voiles tranquillement amenées alors que nous nous présentons aux falaises du Cap. Nous entrons en baie de Douarnenez à l’heure du dîner. Le punch du Commandant sera servi en longeant. À 21h39, le navire fait tête sur son ancre tribord pour la nuit.

Ce mardi 17 août, le soleil illumine le pont et les activités vont bon train, poste de propreté quotidien, briquage du pont et lustrage des cuivres, ascension de la mâture pour nos stagiaires. À 13h00, l’ancre est levée et le cap mis au moteur sur le point de prise pilote devant Douarnenez. À 15h50, devant Douarnenez, le remorqueur Ville d’Ys se présente sur tribord et dépose le pilote à notre bord. Tout le monde à son poste de manœuvre. Nous évitons devant le quai de Rosmeur à 16h10 et nous amarrons bâbord à quai accueilli par les Douarnenistes. À 16h30, nos stagiaires, qui de Saint-Malo à Douarnenez auront expérimenté à bord du Belem, toutes les conditions de navigation que la Bretagne peut offrir à cette période de l’année, quittent le bord sur le quai du port de Douarnenez Rosmeur, remerciés par l’équipage d’avoir partagé avec eux cette belle navigation.

 

Le Capitaine, Commandant Mathieu Combot

 

Réserver une navigation

Information : La navigation à bord du Belem peut de nouveau être possible grâce à la mise en place d'une bulle sanitaire, équipage et stagiaires sont vaccinés et testés, pouvant profiter ainsi d'une navigation en toute sérénité)

Découvrer le protocole sanitaire anti-covid à bord

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour commenter
Contactez-nous