Actualités

Journal de bord Douarnenez/Lorient du 18 au 20 août 2021

vendredi, 27 août 2021 15:53

Le charme du finistère sud

Il est 10 heures quand le Ville d’Ysµ, fier canot de Douarnenez, nous permet d’appareiller du quai, nous filons vers le large en laissant la baie de Douarnenez dans notre sillage. Nous embouquons le Raz de Sein à midi et à 14h30, nous sommes clairs du Raz. Nous envoyons nos gabiers dans la mâture pour dé-rabanter les voiles, et nous envoyons à la force de nos bras les deux premiers étages de voiles d’étai, les huniers fixes, les huniers volants, la misaine et la grand-voile, puis à 18h30 les perroquets. La nuit se déroule sans encombre alors que nous faisons route au sud, brassé tribord amure au largue.

Au matin, une bruine bretonne nous réveille, nous sommes en condition de visibilité réduite, et faisons route vers l’est au large des Glénans.

À 17 heures, nous effectuons un virement lof pou lof. Nous faisons route au nord bâbord amure. Un vent d’ouest nous permet de remonter cap sur Lorient.

Le vent devient faible à nul durant la nuit et nous sommes encalminés au sud de l’île de Groix. Nous profitons du temps calme pour faire un tour du navire en zodiac, proche du « biche », navire traditionnel de pêche au thon.

Nous carguons la Brigantine et le grand foc, puis la Misaine, la Grand-voile, les Huniers volants et les Huniers fixes. Les moteurs sont démarrés à 13 heures pour rejoindre le point de prise de pilote.

Le ciel est couvert, mais la visibilité est bonne lorsqu’à 15 heures, nous embouquons le chenal d’arrivée à Lorient. Nous nous rassemblons au spardeck pour profiter de l’arrivée à Lorient et contempler les vestiges des constructions militaires de la Seconde Guerre mondiale, la base sous-marine à bâbord et les blockhaus à tribord. Nous accostons à 16h00 au quai de 150m à Lorient.

* Une ville légendaire de Bretagne, qui aurait été engloutie par l'océan.

Le Capitaine, Commandant Mathieu Combot

 

Réserver une navigation

Information : La navigation à bord du Belem peut de nouveau être possible grâce à la mise en place d'une bulle sanitaire, équipage et stagiaires sont vaccinés et testés, pouvant profiter ainsi d'une navigation en toute sérénité)

Découvrer le protocole sanitaire anti-covid à bord

 

 

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour commenter
Contactez-nous