Actualités

Journal de bord Roscoff/Dunkerque du 22 au 25 septembre 2021

jeudi, 07 octobre 2021 11:17

Caps et falaises : le charme de la côte d’opale.

 

Le Belem quitte Roscoff le mercredi 22 septembre à 10 heures, avec 63 personnes à son bord. Nous rejoignons vite l’archipel des Triagoz, que nous laissons au sud pour établir les voiles au nord des sept Îles. La mer est calme, le vent force 3, nous avons « tout dessus » : trois étages de voiles d’étai, huniers fixes, volants, perroquets, cacatois, misaine et grand-voile, ainsi que le flèche et la brigantine.

 

Alors, nous stoppons les moteurs avant le premier service du soir. Les vents nous portent vers le Cotentin, et nous passons le Raz Blanchard le jeudi 23 en début de journée, après avoir fini de carguer nos voiles carrées. Si tôt clairs du Raz, vers midi, les huniers fixes, volants et les perroquets sont établis pour profiter des vents sur un bord plus favorable. L’après-midi est consacrée à la découverte du cœur de métier de nos gabiers, le travail dans la mâture, où ils vous accompagnent sur les basses vergues du grand-mât et du mât de misaine.

 

La journée se termine sur un virement lof pour lof afin de ne pas trop dévier de notre objectif. Au large des côtes normandes, nous poursuivons notre navigation sous voiles jusqu’au rail de la Manche, où le trafic maritime est très dense. Contraints d’y suivre un cap précis, nous carguons les voiles carrées, halons-bas les voiles d’étai et démarrons les moteurs. De nombreux navires marchands nous environnent, nous impressionnent, et à la barre comme à la veille, il y a de quoi se sentir petit en côtoyant ces géants des mers… Nous sommes alors le 25 septembre, et nous arrivons rapidement aux abords de Dunkerque. Le pilote à bord, nous nous dirigeons vers l’écluse Charles de Gaulle pour enfin terminer notre voyage à 15h30 le long du quai Freycinet 1. Merci à tous pour votre présence et votre enthousiasme, et à bientôt sur les ponts du Belem.

 

Le Capitaine, Commandant Mathieu Combot

 

Information : La navigation à bord du Belem peut de nouveau être possible grâce à la mise en place d'une bulle sanitaire, équipage et stagiaires sont vaccinés et testés, pouvant profiter ainsi d'une navigation en toute sérénité)

Découvrer le protocole sanitaire anti-covid à bord

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour commenter
Contactez-nous