Actualités

Journal de bord Concarneau/Saint-Nazaire du 7 au 9 juin

vendredi, 17 juin 2022 11:24

"Mardi 7 Juin 2022, appareillage quai Est à Concarneau. Il est 10h10, le Belem est clair des aussières et manœuvre devant la citadelle pour sortir du port de Concarneau. Nous quittons la Cornouaille sous un ciel couvert, mais avec une bonne visibilité. Une fois passés entre les Glénan et l’île aux Moutons, nous hissons les voiles, après avoir brassé tribord amure pour être travers au vent. Établis jusqu’au volant avec 2 étages de voiles d’étais, nous faisons route vers le sud en laissant la pointe de Penmarch derrière nous. Le vent est fraîchissant et la visibilité se réduit. Les grains passent sur nous et les cirés sont de mise.

Mercredi 8 juin 2022, nous sommes au beau milieu de la nuit pour le passage des poulains au nord de Belle-Ile, nous faisons route vers le Sud-Est et le vent WNW soufflant à 4 Beauforts nous fait filer rapidement le long des digues du Palais. Nous avançons rapidement, 6 nœuds, le courant avec nous, nous carguons les perroquets pour réduire l’allure. Les grains continuent de s’abattre avec violence sur le pont du Belem et nous sommes tous heureux de retrouver la chaleur réconfortante de la bannette. En début d’après-midi, l’île d’Yeu est en vue et l’approche se fait à la voile. Nous jetons l’ancre à 16h32 après un lof pour lof et une superbe manœuvre de mouillage devant les jetées de Port Joinville. L’ancre a fait tête, nous avons mouillé deux maillons à tribord pour une bonne tenue du mouillage. Soirée à l’île d’Yeu, qui nous accueille avec chaleur sous un ciel magnifique avec son vieux château et ses côtes sauvages de la pointe du But à la pointe des Corbeaux.

Jeudi 9 juin 2022, il est déjà l’heure de lever l’ancre et de faire nos adieux à l’île d’Yeu. À 8h20 l’ancre est dérapée. Nous faisons route vers l’embouchure de la Loire en slalomant tranquillement entre les bouées de casier. Après un copieux déjeuné, nous apercevons au loin les chantiers de Saint-Nazaire. Le pilote est à bord, l’approche s’est faite au moteur. Arrivés devant la côte d’Amour, nous avons parcouru 125 milles à la voile pour 165 milles parcourus en tout.
Il est 16h00 et nous sommes amarrés quai du commerce à Saint-Nazaire. Il est temps de se dire au revoir après un stage exceptionnel à la voile.
Merci à tous, pour votre bonne humeur et vos sourires malgré les grains. Bon vent et à bientôt en mer ou à terre sur le Belem !"

Commandant Mathieu Combot

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour commenter
Contactez-nous