Newsletter

Vous acceptez de recevoir les newsletters et vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité.
Ces mails sont expédiés par un routeur de confiance et comprennent un lien pour vous désinscrire à tout moment.

Accueil

26
JUIN 2019
Le journal de bord des gazelles de la mer : jour 3

2019-06-26 11:26:49
https://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/7efb01b8f579e8cc188662a06555d23e_XL.jpg
Au tour de Brigitte de nous raconter l'aventure qu'elle vit à bord du Belem . Aujourd’hui, le temps calme nous a permis de monter sur les vergues. Bie...

Au tour de Brigitte de nous raconter l'aventure qu'elle vit à bord du Belem .

Brigitte démarre l'ascension de la mâture du Belem
Brigitte démarre l'ascension de la mâture du Belem

Aujourd’hui, le temps calme nous a permis de monter sur les vergues. Bien vu l’équipe organisatrice des sélections de Saint Jean de Luz, l’accrobranche aura été un avant-gout de ce qui nous attendait ! Harnachées, capelées à une ligne de vie, et guidées par les matelots, nous avons fait cette ascension dans les haubans avec confiance et fierté. Arrivées au sommet, nous avons pu gouter un pur moment de plaisir. Une gazelle en a même profité pour faire une demande en mariage a son compagnon !  à suivre.... Mardi soir, nous changeons de direction, nous étions Cap au Nord 00 en s’ éloignant des Cotes du Danemark. Le Commandant devant  l’inertie du Belem, décide d’aller chercher le vent plus à l’Ouest. Une manœuvre qui nécessitait la participation des gazelles. Nous avons essuyé notre première pluie et avons pleinement apprécié nos cirés et nos bottes !

Ce journal de bord est pour Brigitte l'occasion de faire le point en nous offrant ce touchant témoignage : 

"Est-ce que monter à bord  provoque toujours  une émotion, laquelle ? Quand prenons nous vraiment conscience que notre rêve se réalise ?  Dès samedi soir, à l’occasion de notre première nuit en bannette plusieurs gazelles étaient exaltées à l’idée d’habiter enfin  le bateau, de prendre possession de leur espace de vie, d’arranger leur couchage avec ou sans oreiller, le garnissage du petit filet qui fait office de table de nuit, le placard à vêtements. D’autres gazelles ont versé une larme lorsque le bateau a largué les amarres. La chorégraphie dansée collectivement nous a emplies d’enthousiasme, nous mettions du cœur à l’ouvrage pour fêter notre départ, pour faire rêver aussi ceux qui restaient à terre. Je ressentais de l’amusement. Un matelot s’est adressé à moi. Il m’a dit « toi, tu n’es pas dans le jeu ». Sa remarque m’a interpellé. J’étais présente, je participais mais je ne me sentais pas envahie par cette sorte d’énergie qui enivre et donne un tournant à la vie. Le « ça y est j’y suis » ne venait pas. Je ne ressentais rien de spécial et pourtant « j’y étais ». Dimanche et lundi, il m’a fallu gérer un mal être stomacal : je n’ai fait que dormir. Je ne rêvais ni du bateau ni des copines, ni de cette aventure. J’étais encore chez moi. Je n’avais pas encore lâché prise avec ma vie à terre. A chaque réveil la même question : « où suis-je ? Qu’est-ce que je fais là ? ». Aujourd’hui, depuis ce matin je mange avec plaisir. Les sensations agréables de vivre avec ce  groupe s’installent, j’ai envie de m’amuser. L’énergie positive est là bien présente et les émotions aussi. Je vis cette aventure tant voulue, tant attendue: il m’aura fallu 4 jours pour être dedans. L’activité de la journée m’a enivrée : j’ai aidé à hisser des voiles, j’ai lové des bouts, Je suis montée 2 fois sur la vergue : la première fois pour voir, la deuxième pour m’amuser, jouer, rire, faire la fofolle avec les copines. L’excitation de monter sur les vergues a été une forte émotion, cet enthousiasme m’a soudain connecté à la vie sur le bateau. Maintenant ça y est, je suis bien à bord du Belem, je suis entrée dans le jeu. "

Journal de bord jour 1

Journal de bord jour 2

4 commentaires

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exclusivement utilisées afin que je puisse poster mon commentaire. Consulter notre Politique de Confidentialité pour faire connaître et exercer vos droits.

  • Anne
    Anne , posté le 28/06/2019 à 17:20
    Bravo les filles
    Vous nous faites rêver
  • Esplanade
    Esplanade , posté le 27/06/2019 à 23:51
    Bravo les gazelles !
    Vivez votre traversée à fond.
    Une pensée particulière pour Agnès qui nous manque !!
    @+
  • Jacques LEMARIE
    Jacques LEMARIE , posté le 27/06/2019 à 08:26
    Bonjour Mesdames et respect pour ce que vous faites, cela ne doit pas être toujours facile, mais vous avez la hargne et c'est ce qu'il faut sur ces beaux et grands voilier. Bonne navigation pour la suite.
  • Thibaudet
    Thibaudet , posté le 26/06/2019 à 22:19
    Hello les gazelles profitez de chaque instant savourez chaque minutes vous nous faites rêver...!!!

Articles les plus lus

Faire un don

Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER
S'INSCRIRE
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS
Caisse d'Epargne
Laissez-nous un message