Newsletter

Vous acceptez de recevoir les newsletters et vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité.
Ces mails sont expédiés par un routeur de confiance et comprennent un lien pour vous désinscrire à tout moment.

Accueil

28
JUIN 2019
Le journal de bord des gazelles : jour 5 et 6

2019-06-28 14:18:18
https://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/5d42cb6b6bd7af1972193313f958003d_XL.jpg
Revirement de situation... mais la bonne humeur est toujours au rendez-vous Ce jeudi, les gazelles sont au repos. Le Belem mouille au large du petit p...

Revirement de situation... mais la bonne humeur est toujours au rendez-vous

Ce jeudi, les gazelles sont au repos. Le Belem mouille au large du petit port de Frederikshavn au Danemark. Il fait beau, la mer est calme. L’équipage propose aux filles de monter sur la mature, c’est-à-dire le grand mat. Nous voilà toutes à nouveau harnachées montant une a une pour admirer la vue de la haut, avec en toile de fond, la Marina de cette ville danoise. Les gazelles prennent possession du mat, telles des oiseaux sur une branche d’arbre…L’humeur est festive, les matelots mettent de la musique brésilienne, certains font quelques pas de danse…

De l’autre côté du navire, certaines gazelles aident à préparer la voile qui s’est ouverte hier soir. La réparation se fera sur place, le Belem est très bien équipé. D’autres profitent de ce moment de calme pour se faire bronzer sur le pont…

Nous avons également droit à des visites de curieux en paddle ou kayak qui se rapprochent du bateau, sans doute attirés par la beauté du navire (ou la nôtre ?). Ce soir , le capitaine nous a promis de nous offrir du vin a table pour fêter notre victoire, cette proposition est la bienvenue, car on a beau être des apprentis matelotes, on apprécie aussi les douceurs de la vie. Le vin accompagnera parfaitement les menus délicieux que nous concoctent nos deux cuisiniers de choc, Arnaud et Alexandre.

Revirement de situation à 20h : finalement le Belem n’est pas arrivé premier mais second a la Tall Ships Regatta. Le rating (facteur de correction entre les navires)  a été faussé,  l’organisation de la régate a mal retranscrit l’un des coefficients donné par le Belem. Nous sommes déçues, mais comme dit le capitaine, « cela nous aura permis de bien nous marrer ! » … et d’avoir droit à un verre de vin à table !

Apres le diner nous appareillons dans la petite ville de Frederikshavn. Nous prenons place à bord du Zodiac du Belem, et nous nous dirigeons vers le port en jetant un coup d’œil à notre bateau qui est magnifique ce soir avec cette luminosité de fin de journée sur la mer. Nous découvrons la ville et buvons un verre. Certaines en profitent pour marcher un peu, cela fait du bien, mais la ville est assez déserte. Les quelques habitants regardent d’un œil étonné ces gazelles toutes habillées de jaune ou de bleu marine qui déambulent gaiement dans les rues.

Vendredi matin : lors de son brief quotidien, le Capitaine nous annonce que nous ne nous rendrons pas en Norvège, car des vents violents sont annoncés, et cela peut être risqué de pénétrer ainsi dans les fjords. Nous irons finalement accoster dans une autre ville danoise. Il nous promet également un buffet samedi soir sur le pont qui accompagnera des petits spectacles que nous organiserons par tiers.  Nous hissons les voiles et reprenons la mer…..

Journal de bord jour 1

Journal de bord jour 2

Journal de bord jour 3

Journal de bord jour 4

 

2 commentaires

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exclusivement utilisées afin que je puisse poster mon commentaire. Consulter notre Politique de Confidentialité pour faire connaître et exercer vos droits.

  • Jacques LEMARIE
    Jacques LEMARIE , posté le 29/06/2019 à 09:06
    Bonjour Mesdames. Je suis un peu déçu, le journal de bord n°4 n'est pas visualisable sur le site. Merci de nous faire partager ces petits moments de bravoure. Ah au fait passez un petit bonjour breton à mon ami Quentin de la part du Jack. Bonne continuation et bon vent a vous toutes.
  • Amrein
    Amrein , posté le 28/06/2019 à 19:27
    toujours sympas vos écrits !
    un grand-tonton d'Ophélie a navigué dans vos eaux nordiques pendant la dernière guerre, il était dans le sous marin la Junon, basé à Dundee. Ils ont participé à la "bataille de l'eau lourde" en transportant les résistants qui ont saboté l'usine d'eau lourde ... pensées ...

Articles les plus lus

Faire un don

Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER
S'INSCRIRE
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS
Caisse d'Epargne