Newsletter

Vous acceptez de recevoir les newsletters et vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité.
Ces mails sont expédiés par un routeur de confiance et comprennent un lien pour vous désinscrire à tout moment.

Accueil

02
JUIL 2019
Le journal de bord des Gazelles : La fin de cette si belle aventure...

2019-07-02 13:49:17
https://www.fondationbelem.com//media/k2/items/cache/983dddf6a53eb87cd1a384b4a67f7165_XL.jpg
La fin de la belle aventure des gazelles de la mer! Au programme, visite de petites villes danoises, exercice de l'armée en hélicoptère, brief sur l'h...

La fin de la belle aventure des gazelles de la mer!  Au programme, visite de petites villes danoises, exercice de l'armée en hélicoptère, brief sur l'histoire du Belem et bien sûr, l'émotion du grand départ...

Ce dimanche, nous sommes au mouillage a Aarhus. Apres le petit déjeuner, nous prenons place a bord du zodiac qui nous amène sur la terre ferme. Aahrus est une jolie petite ville avec des canaux, et des constructions modernes judicieusement mêlées à des bâtiments anciens. Les magasins sont encore fermés (et oui nous sommes des leve-tot nous les gazelles !), mais nous flânons dans les rues en prenant quelques photos. Çà et là nous croisons des groupes d’étudiants qui ont fêté leurs diplômes toute la nuit, quelques sportifs qui profitent d’avoir les rues pour eux, ou bien tout simplement des promeneurs. Quelques-unes en profitent pour assister à la messe, d’autres visitent le musée d’art moderne.

Nous rentrons pour le déjeuner à bord du bateau, puis nous reprenons la mer.

Nous profitons du vent, qui vient de l’arrière et qui nous pousse vers le nord. La navigation est agréable et quand nous ne sommes pas à la manœuvre, nous profitons du deck pour bronzer, discuter, somnoler…Sentant que la fin du voyage arrive, nous profitons au maximum de chaque instant …

Apres le déjeuner, le Capitaine nous réunit dans le roof pour nous faire une présentation du Belem. C’est passionnant, plus qu’un historique du bateau, c’est un véritable cours d’histoire maritime, les gazelles boivent ses paroles. C’est ainsi que nous apprenons que notre Navire a connu 4 époques : le 1896 à 1913, le Belem est un navire marchand, construit pour effectuer des campagnes transatlantiques vers le Brésil d’où il rapporte notamment des fèves de cacao pour le chocolatier Menier. C’est dans cette partie de sa vie qu’il échappe de justesse à l’irruption de la Montagne Pelée en 1902. Il a une seconde vie de Yacht de luxe britannique de 1914 à 1950 pour le Duc de Westminster puis Ernest Guinness. De 1951 à 1978, il devient navire italien, le Giorgio Cini. Depuis 1979, il est navire-école civil par le biais de la fondation Belem.

Dimanche soir après le diner, certaines gazelles, décident de débarquer dans la petite ville de Greena. Trois bon km pour atteindre le centre-ville, certaines préfèrent boire un verre non loin de la marina.

Lundi, nous repartons à 4h vers le nord pour atteindre notre destination finale. Nous naviguons au moteur car le vent est contre nous.

Apres le déjeuner, nous avons une visite surprise : un hélicoptère de l’armée danoise a demandé l’autorisation de faire un exercice. Il est en vol stationnaire au-dessus du Belem et descend un à un ses hommes par le biais d’un câble.

Décidemment, ce voyage aura été dépaysant !

En discutant avec un des matelots, nous prenons conscience que notre aventure aura été très complète. Nous aurons expérimenté toutes les météos : soleil, pluie, vent…nous aurons navigué par mer calme, par mer déchainée.

Nous aurons vue des dauphins à deux reprises,  visité 3 villes danoises,  dansé sur le spare deck (et même avec une boule a facette lors de la « dispotèque » de Dominique !).

Nous aurons rencontré des matelots extraordinaires et partagé leur quotidien et leur métier.  Nous nous serons amarinées à deux reprises dans des conditions de mer difficiles.

Barrer le Belem aura été notre quotidien, de même que veiller au gaillard…nous aurons brassé, lové, cargué, loffé…Nous aurons fait briller des cuivres, briqué le pont, servi le repas a bord pour 40 personnes, descendu des plats par 30° d’inclinaison du bateau….nous avons tracé notre voie sur des cartes marines, monté sur la grand vergue, grimpé tout en haut du petit cacatois, admiré l’étrave depuis le Beaupré...

Nous avons vécu une expérience hors du commun. Chacune repart enrichie et transformée …l’esprit gazelle demeurera en nous…gazelle un jour, gazelle toujours

Journal des Gazelles Jour 1

Journal des Gazelles Jour 2

Journal des Gazelles Jour 3

Journal des Gazelles Jour 4

Journal des Gazelles Jour 5 et 6

Journal des Gazelles Jour 7

 

0 commentaire

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exclusivement utilisées afin que je puisse poster mon commentaire. Consulter notre Politique de Confidentialité pour faire connaître et exercer vos droits.

Articles les plus lus

Faire un don

Suivre le Belem sur les réseaux sociaux
PARTAGER
S'INSCRIRE
Contacter la Fondation Belem
  • Par téléphone :
    Tel : +33 (0)1 42 73 47 30
    du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
    Fax : +33 (0)1 42 73 47 39
  • Par courrier :
    Fondation Belem
    5 rue Masseran
    75007 Paris
  • Par email :
    - A l'adresse contact@fondationbelem.fr
    - Ou en utilisant le formulaire de contact
CONTACTS
Caisse d'Epargne